Le milieu de la bourse est incertain ! Personne encore, n’a la capacité de prédire ce qui va se passer avec 100% d’exactitude.

Malgré les graphes, les historiques et les projections basées sur les faits passés, le futur est le plus grand des mystères. C’est pourquoi, on essaie tant bien que mal de réduire l’incertitude en nous reposant sur les chiffres et les statistiques. Mais aucun chiffre n’a pu prédire que de la chine viendrait l’une des maladies les plus dangereuses du siècle.

Pour protéger ses finances, on a donc tendance à se pencher vers les dividend aristocrats. Ce sont des sommes versées aux investisseurs, par une société qui a augmenté son dividende pendant 25 années consécutives. Non seulement cette société ne doit jamais avoir sauté un versement, mais aussi la somme des versements doit être croissante.

Cela veut dire que la société doit toujours être capable de verser ses dividendes et ce, peu importe la situation économique. Ceci constitue un gage de confiance, car investir dans ces sociétés c’est comme miser sur le cheval qui a le plus de chances de gagner. Vous aurez plus de chances d’en sortir vainqueur peu importe les circonstances.

Malheureusement, la chance a tourné avec les évènements mondiaux. Toutefois, nous vous expliquons dans cet article quels sont les critères du dividend aristocrat, pourquoi investir dans ces dividendes-là, et plus important : s’il y en a encore en France. Restez jusqu’au bout !

Qu’est-ce que les Dividend Aristocrats ?

Les critères du dividend aristocrat

Les dividend aristocrats doivent répondre aux critères suivants :

  • Une hausse consécutive et sans faute du montant du dividende annuel versé, depuis au moins 25 ans pour les valeurs US, et 10 ans pour les valeurs Euro.
  • Une capitalisation d’au moins 3 milliards de dollar.
  • Un volume d’échanges de titres journalier d’au moins 5 millions de dollar. 

Ces critères permettent d’asseoir un investissement à long terme, et permettent de constituer une rente, avec une grande sérénité (sans constituer un drawdow conséquent).

Ça peut sembler évident, mais il faut bien cerner les avantages et inconvénients liés à l’investissement dans les valeurs telles que les dividend aristocrats.

Les avantages des dividend aristocrats

Décider d’investir dans des valeurs telles que les aristocrates du dividende procure des avantages inestimables. En effet, ces valeurs peuvent générer une rente stable et intéressante pour celui qui investit.

L’intérêt principal des sociétés aristocrates vient de leur rendement historique pour l’investisseur par rapport aux marchés boursiers. Pour ceux qui recherches les meilleurs ETF, meilleures actions, meilleures stratégies, c’est assurément une stratégie à suivre.

On peut donner pour exemple l’indice S&P Dividend Aristocrats TR (Total Return), ayant généré un rendement annualisé de 17,15 % au cours de ces 10 dernières années contre 15,54 % pour le S&P 500 TR.

La solidité de ces sociétés a été prouvée pendant une vingtaine d’années. D’où la confirmation selon laquelle, choisir ses actions parmi les aristocrates du dividende augmente les chances de gain sur le long terme. Mais, il est important de diversifier son portefeuille pour réduire le risque de perte.

Les inconvénients des dividend aristocrats

Même si investir dans les dividend aristocrats génère de nombreux avantages, on ne peut pas ignorer les risques auxquels l’on est exposé. Parmi ces inconvénients, nous avons :

  • L’affaiblissement de la trésorerie de l’entreprise : comme nous l’avons dit, la société doit toujours être capable de verser ses dividendes et ce, peu importe la situation économique. De plus, cette société ne doit jamais avoir sauté un versement. En plus de quoi, la somme des versements doit être croissante. Cela implique pour l’entreprise de sacrifier une bonne partie de ses fonds et de les reverser aux investisseurs. La capacité d’évolution de l’entreprise est donc freinée.
  • La dévaluation du cours de bourse : La dévaluation du cours de bourse arrive souvent et toutes les entreprises sont affectées, y compris les dividend aristocrats. Cela ne les empêche pas de distribuer des dividendes. Il s’agit très souvent de dividendes fictifs, pour rassurer les investisseurs en cas de baisse ou stagnation de la valeur boursière. Dès que cette mesure est mise en place, la faillite n’est plus très loin, choisir les meilleurs dossiers a donc des avantages, celui de limiter ce risque. Et qui dit faillite, dit une perte totale de ses dividendes. De ce fait, il faut toujours redoubler de vigilance. À moins d’observer continuellement le marché, il faut toujours agir avec prudence lors des placements au sein des dividend aristocrats.

Les dividends aristocrats français

Comme nous l’avons dit, les dividends aristocrats regroupent les entreprises dont les dividendes ne cessent de croître chaque année depuis 25 ans. Bien qu’ils soient pour la plupart américain, il en existe quand même en France. Voici quelques entreprises qui ont réparties des dividendes pendant plus de 15 ans, et exerçant dans l’hexagone :

Pharmagest interactive

Pharmagest interactive est une middle capitalization (mid-cap ou capitalisation moyenne) de haute qualité ayant une croissance exponentielle. Cette société est le leader français de l’édition et la commercialisation des logiciels de gestion destinés aux laboratoires de recherche et aux pharmacies. Sa croissance depuis 2000 est de 1317% équivalente à un rendement annuel de 15.9%.

Rubis

L’entreprise Rubis est un opérateur français qui intervient dans le stockage, la distribution, l’approvisionnement en gaz et carburant. Elle opère dans une niche très profitable, c’est pour cela qu’elle a pu réaliser en quelques années seulement une croissance extraordinaire. Sa stratégie est d’implanter des filiales un peu partout dans le monde. Sa performance depuis 2000 est de 702% soit un rendement annuel de 12.3%

Total, Sanofi, Danone, etc.

En plus des deux premières entreprises, Total, Sanofi etc, ont vu leur performance croître considérablement chaque année. De ce fait, les dividendes sont versés continuellement chaque année, à des taux toujours croissants.

Si ces entreprises ont tout de même su traverser la pandémie, d’autres sociétés par contre, n’ont pas résisté à la vague mortelle de la Covid-19. Après avoir parlé des sociétés françaises  dividends Aristocrats, voici également celles qui ont perdu leur place prestigieuse.

Les dividends aristocrats français… déchus !

Hermès

C’est l’un des leaders mondiaux dans le secteur de la parfumerie et des produits de luxe (sac à main, chaussures, etc.). En 2018, elle est entrée dans l’indice CAC 40 et est de plus en plus tirée vers le haut grâce à son marché asiatique. Depuis 2000, sa croissance est estimée à 972% soit un rendement annuel de 14.1%. Une croissance qui se stoppe en 2020, où  elle renonce à l’augmentation des dividendes, tout en gardant une certaine stabilité vis-à-vis de l’année passée.

Aubay

Aubay est une société de service en ingénierie informatique française fondée en 1998 par Christian Aubert. Comme toutes les entreprises de ce secteur, elle a connu une forte crise avec l’arrivée d’internet, mais s’est redressée de manière exceptionnelle depuis lors. Pour preuve, sa performance depuis 2002 est de 855% équivalent à un rendement annuel de 13.3%. Mais son manque de flexibilité face aux faits épidémiques mondiaux, contraint l’entreprise à baisser le montant des dividendes et quitter de 0,66 € par action à 0,6 €.

Essilor international

Essilor international est considéré pour bien de raisons comme le leader mondial dans la conception des verres correcteurs de vue. Son absorption récente du leader des montures pour lunettes Luxottica n’a fait que confirmer cette position. Sa performance depuis 2000 est égale à 787% soit un rendement annuel de 12.9%. Elle a annulé les dividendes destinés à l’année 2020, ce qui l’enlève le titre de dividend aristocrat.

Stef

STEF est le leader européen de la supply chain. Cette société est spécialisée dans le transport et la logistique des produits frais et surgelés sous une température contrôlée. Rappelons ici que le transport de ces marchandises se fait par la route. Sa stratégie d’augmentation des parts de marché, repose sur de petites acquisitions fréquentes.

C’est ainsi qu’elle a pu croître sa performance depuis 2000 de 700% soit un rendement annuel estimé à 12.3%. Malheureusement, exactement comme Essilor, le dividende a été annulé pour l’année en cours.

Conclusion 

En somme, les Dividend Aristocrats sont les dividendes spéciaux versés par des entreprises. Ces dernières doivent respecter certains critères qui peuvent se résumer en quelques mots : une croissance sûre, continuelle et quasi-assurée.

Ces dividendes – et ces entreprises – existent. Particulièrement en France, il y en a plusieurs parmi lesquelles les 5 que nous avons énumérés plus haut. Désormais, il vous revient de choisir si cela vous convient et d’accéder également à ces dividendes aristocrates. Attention toutefois ! Ils sont nombreux à avoir perdus le statut de Dividend Aristocrats. Avec l’ombre de la crise qui plane sur 2021, peut être que d’autres têtes tomberont. Agissez avec prudence, à une époque dominée par l’incertitude.

Pin It on Pinterest