Comment investir dans une entreprise

Que faire avant d’investir dans une entreprise en 2021 ?

La crise COVID 19 a été un frein pour tout projet d’investissement dans une entreprise. 2021 et 2022 sont très prometteurs mais l’effet retard de la crise nous exige à bien nous préparer. Les choix du dirigeant sont cruciaux afin de garantir l’efficacité de son entreprise. Avant d’entamer tout projet d’investissement, nous vous proposons trois points à prendre en compte.

Faire le choix du bon partenaire

Avant toute démarche d’investissement, il est bon de s’assurer que les différents partenaires sont en capacité de nous accompagner dans le projet. Un mauvais choix risque de conduire à la faillite.

Une analyse des axes financiers et économiques sera sûrement à effectuer et le recourt à un spécialiste de la gestion d’entreprise  est souvent utile. Un partenaire essentiel se veut être un véritable bras droit du dirigeant d’entreprise. Les cabinets d’expertise comptable jouent un rôle de conseillers dans les plus grandes décisions que vous aurez à prendre que ce soit à l’étape de la création, du développement ou de la transmission.

Leurs compétences juridiques et légales permettront à tout type d’investisseur d’orienter son opération immobilière dans la bonne direction dès le début du projet. Il n’est pas sans rappeler que de nombreux arbitrages sont à faire que ce soit entre les différents statuts juridiques ou les régimes fiscaux existants.

Des chiffres précis seront également à prendre en compte :

  • Le montant à investir
  • Le taux de rentabilité espéré
  • La prévision de taux de croissance
  • Et le retour sur investissement qui sera généré

Faire le choix des bons outils

Le choix des outils à utiliser est primordial pour une visibilité de l’entreprise.

Il est nécessaire de s’adosser à un véritable Ecosystème Digital Cloud et un véritable tableau de bord. Outil d’aide à la prise de décision et au pilotage, ceux-ci délivrent de précieux indicateurs sur la santé financière de la société et permettent aussi d’anticiper et de corriger les écarts. Le fait qu’ils soient régulièrement actualisés est essentiel pour assurer le suivi de l’activité de l’entreprise.

N’oublions pas que, quelle que soit la taille de l’entreprise, le tableau de bord est un outil de gestion par excellence qui permet de suivre et d’anticiper l’activité. Nul ne peut douter que c’est une véritable boussole du décideur et nul ne doit s’en passer ! A tout instant, il est bon d’évaluer la performance de son entreprise. Ce serait une grave erreur que de se limiter à la lecture d’un bilan financier. Il est important de mettre en place, dès le démarrage, des tableaux de bord spécifiques et adaptés. D’ailleurs, l’aide d’un cabinet d’expertise comptable numérique vous permettra d’allouer votre temps à des missions à plus forte valeur ajoutée.

En toute circonstance et davantage lorsqu’un investissement immobilier se présente, le tableau de bord reste essentiellement incontournable, il demeure un excellent moyen pour regrouper l’information importante et nécessaire à une prise de décision éclairée. L’objectif est d’avoir une visibilité sur l’évolution de l’activité et de réagir à temps en cas d’anomalie.

Faire le bon choix des produits d’investissement

L’on peut aisément constater que de nombreux Français se penchent sur l’investissement en entreprise, que ce soit via :

  • Le financement participatif,
  • Les levées de fonds,
  • L’investissement en actions.

Investir dans une entreprise française est un bon choix car cela vous permettra :

  • De soutenir l’économie française via ses entreprises,
  • De réaliser un placement financier sur le long terme,
  • D’optimiser la fiscalité dans certains cas,
  • D’augmenter le capital de l’investisseur,
  • Et de diversifier son épargne…

Evidemment, afin de minimiser les risques lorsqu’on débute en investisseur dans ce type d’investissement, il faudra :

  • Repérer l’entreprise rentable,
  • Définir son enveloppe d’investissement,
  • Déceler l’entreprise en phase avec son projet d’investissement,
  • Identifier le projet en phase avec sa sensibilité.

Si l’on souhaite investir une centaine d’euros, trois types d’investissements s’imposent :

  • La bourse,
  • L’investissement en royalties
  • Le crowdlending

Avec un montant de 10 000 euros ou plus, il est plus bénéfique de se tourner vers les clubs de Business Angels.

Pour chaque investissement, des cabinets d’expertise comptable numérique recherchent de manière systématique les leviers permettant de générer de l’économie à titre personnel.

Et bien oui, lorsque l’investisseur investit une partie de son argent dans une entreprise, cela présente des avantages fiscaux non-négligeables avec, en bonus, une réduction d’impôts dans une multitude de cas.

Mais où peut-on investir en 2021 ?

Il est bon de retenir que les FCPI et les FIP font office de niches fiscales. En effet, ils offrent aux investisseurs une réduction du montant de leur impôt sur le revenu : 4 320 € pour un célibataire au maximum, avec un plafond de 10 000 euros annuels par foyer.