Comment choisir une assurance vie en 2023 ?

À ne pas manquer

C’est quoi la stratégie DCA ? Quand l’utiliser ?

La méthode du “Dollar Cost Averaging” (stratégie DCA) est un investissement qui vise à réduire l’impact de la volatilité sur les investissements.

Qu’est-ce que les Dividend Aristocrats ? Y en a-t-il encore en France ?

Nous vous expliquons ici quels sont les critères des dividend aristocrats et pourquoi investir dans ces dividendes-là. Restez jusqu’au bout !

Comment investir dans une entreprise ?

Investir dans une entreprise est souvent une excellente solution pour faire fructifier son argent. Comment investir ? Quelle entreprise choisir ?

Les différentes sociétés par actions

Vous voulez connaître les différentes sociétés par actions ? Découvrez ce qu’il faut connaître à leur sujet et leurs différentes sous-catégories.

Comment investir dans un fonds commun de placement ?

Fonds commun de placement : Avantages et inconvénients de ce type d'investissement. L'essentiel à savoir pour débuter avec les FCP.

L’assurance-vie est un placement financier très prisé des Français, notamment pour ses avantages fiscaux. Proposées par les banques ou des sociétés d’assurance, ces contrats sont soumis à des règles qui évoluent très régulièrement, des offres toujours plus nombreuses et une diversité de supports parfois difficile à comprendre. Pour cela, nous avons rédigé cet article pour vous aider à choisir votre contrat d’assurance-vie en 2023.

Des contrats adaptés à votre profil

Avant de souscrire un contrat d’assurance-vie, vous devez déterminer vos objectifs ainsi que votre profil d’investisseur. Chaque contrat d’assurance-vie est différent, propose des supports d’investissement variés et adaptés à différents profils. Les taux de rendement et les frais peuvent également varier d’un contrat à l’autre selon ce que vous voulez.

Définir des objectifs

Votre objectif d’investissement peut-être, par exemple : 

  • la constitution d’un capital pour financer un projet, 
  • la préparation de votre retraite, 
  • la transmission de votre patrimoine 
  • ou encore la création d’un complément de revenu. 

Selon vos objectifs, vous pourrez privilégier certains contrats d’assurance-vie offrant des garanties spécifiques ou des options de gestion particulières.

Votre tolérance au risque

Concernant votre profil d’investisseur, vous devrez déterminer votre niveau de tolérance au risque ainsi que votre horizon de placement. Les investisseurs prudents privilégieront les supports en euros qui offrent une garantie en capital et un rendement régulier, tandis que les investisseurs plus audacieux pourront opter pour des unités de compte (UC) présentant un potentiel de performance supérieur, mais avec un risque de perte en capital.

Les différents supports pour votre assurance-vie

L’assurance-vie propose diverses options d’investissement, notamment les fonds en euros, qui offrent une faible rémunération, mais sont sécurisés, et les unités de compte, qui présentent un risque plus élevé, mais sont nettement plus rentables. Nous vous présentons ici les deux principaux types de supports, mais si vous souhaitez en savoir plus sur les contrats d’assurance vie, nous vous invitons à cliquer sur le lien.

Le support en fonds euros

Les fonds en euros sont disponibles dans les contrats monosupports et les contrats multisupports. Ces fonds, très sûrs, représentent près de 80 % des choix d’investissement des Français. Ils ressemblent aux classiques livrets A et livrets d’épargne populaire. 

L’épargnant y dépose son argent et celui-ci génère des intérêts annuels, qui s’ajoutent au capital initial pour générer à leur tour de nouveaux intérêts, et ainsi de suite. Avec les fonds en euros, l’assuré ne perd pas d’argent, mais les gains sont limités. C’est donc une option préférable pour les souscripteurs disposant de petites économies qui souhaitent faire fructifier leur argent sans prendre de risque. Opter pour les fonds en euros, c’est privilégier la sécurité plutôt que la rentabilité.

Le support en unité de compte

Exclusivement accessibles dans les contrats multisupports, les unités de compte se distinguent par leur attrait grâce à leur rentabilité supérieure, mais également par leur niveau de risque accru. 

Ce sont des produits investis sur les marchés financiers, ce qui expose leur valeur à des fluctuations boursières constantes. La rentabilité des unités de compte peut être très intéressante, avec une moyenne oscillant entre 4 % et 30 %, toutefois elle est sujette à des variations continues. Il convient d’être prudent, car les performances passées et présentes ne préjugent en rien des performances futures. 

L’avantage des unités de compte réside dans leur grande diversité de supports d’investissement. Actions, immobilier… les possibilités sont multiples, offrant ainsi la possibilité de constituer un portefeuille d’actifs très varié.

PER ou assurance-vie : attention, ce n’est pas la même chose !

L’assurance-vie est le meilleur placement financier pour préparer sa retraite pour près de la moitié des Français. Mais le PER (Plan d’Epargne Retraite) est apparu en 2019 avec la Loi Pacte offrant une alternative plus que viable aux assurances-vie. 

Le PER individuel peut être souscrit sous la forme d’un compte-titres ou d’un contrat d’assurance. Dans le cas d’une assurance-vie, votre épargne est disponible à tout moment, sans contrainte de durée de détention du contrat ni d’ancienneté. En revanche, avec le PER, votre épargne est accessible au moment de votre retraite. 

Bien entendu, il existe des cas exceptionnels de déblocage anticipé de votre épargne pour des situations imprévues de la vie ou l’achat de votre résidence principale. Cependant, la philosophie du PER vise principalement à préserver cette épargne pour votre retraite. C’est là que se trouve la principale différence structurelle entre l’assurance-vie et le PER.

Tenez compte des avantages fiscaux du contrat d’assurance-vie

Au moment de votre choix, n’oubliez pas de prendre en compte les avantages fiscaux du contrat d’assurance-vie choisi. L’assurance-vie bénéficie d’une fiscalité avantageuse en ce qui concerne l’impôt sur le revenu, les prélèvements sociaux et les droits de succession. 

Toutefois, certains contrats d’assurance-vie peuvent proposer des options fiscales spécifiques, comme l’option de rente viagère, permettant d’optimiser encore davantage la fiscalité de votre investissement.

Plus d'articles

Articles récents

La fiscalité des dividendes selon les comptes d’investissement en France

Si vous êtes actionnaire d'une entreprise, qu'elle soit cotée en bourse ou non, française ou étrangère, et que cette entreprise réalise des bénéfices, vous...

Quel rendement un investissement en SCPI peut-il offrir ?

La SCPI ou pierre papier, désigne un investissement immobilier locatif axé sur le long terme et offrant des revenus potentiels aux investisseurs associés. Ces...

Rachat de crédits : devez-vous payer pour les services d’un courtier ?

L'engagement dans une opération de rachat de crédits peut soulever diverses interrogations, notamment celle du recours à un courtier. Expert en négociation de prêts,...

Quelle est la différence entre un ETF et une action ?

Les actions, les obligations et les fonds communs de placement font partis des instruments financiers les plus utilisés. Parmi ces catégories, deux instruments se...

Investissement immobilier : 3 capitales européennes rentables

L'investissement immobilier est l'un des types d'investissements les plus rentables et les plus sécurisés qui existent. Il vous permet de vous constituer un patrimoine...

Pin It on Pinterest