Investir dans un arbre peut sembler étrange car la plupart des personnes considèrent une plantation d’arbres comme un acte purement écologique, voire décoratif. Et si vous pouviez servir à la fois vos finances et le climat ? Planter un arbre devient un investissement assez intéressant. En effet, vous pouvez récolter son bois et en plus, il possède une certaine valeur économique sur le marché.

Comment investir dans un arbre pour le climat ?
Comment investir dans un arbre pour le climat ?

Pourquoi est-il nécessaire de planter des arbres pour le climat ?

Il n’est plus un secret que la planète subit un changement climatique. Cette situation est causée par la pollution déclenchée par les nombreuses émissions de gaz des voitures, des industries et autres équipements. En réalité, cela a commencé depuis le début de la révolution industrielle. Les forêts sont considérées par beaucoup d’écologistes comme les poumons de la planète en ce qu’elles absorbent le CO² et dégagent l’oxygène.

Les forêts appelées « puits de carbones » stockent plus de 200 milliards de carbones à travers le monde. Cela correspond à environ 2/3 de l’émission en carbone d’où la nécessité de planter des arbres pour combler le gap. Aujourd’hui, il est noté la raréfaction des forêts notamment face à l’urbanisation de plus en plus croissante. Les forêts amazoniennes et indiennes risquent de disparaître d’ici quelques décennies.

Investir dans un arbre se révèle alors être un acte hautement bénéfique pour le climat.

Peut-on vraiment investir dans un arbre ?

Pour savoir si on peut investir dans un arbre, il faut d’abord s’arrêter sur la différence entre dépense et investissement. Dans la conception de beaucoup, planter un arbre est une œuvre de charité, une œuvre citoyenne qui sert à la préservation de l’environnement. Cependant, réduire l’acte à cela revient à le considérer comme une dépense. Pour que vous puissiez prendre la plantation d’arbres comme un investissement, il faudra la considérer comme une activité génératrice de revenus.

Comment faire un investissement dans les arbres ?

Planter un arbre est un investissement à long terme car le bois des arbres que vous plantez aujourd’hui sera utilisable d’ici vingt ou quarante ans. Entre-temps, vos arbres serviront à capter le CO² présent autour d’eux et ainsi participer directement à la lutte contre la pollution, ce qui est bénéfique de multiples façons. En effet, ces machines qui ne donnent aucun rendement sur le long terme ont besoin d’entretien et d’être changées vingt ans après leur utilisation. Cela est tout le contraire d’un arbre qui sera transformé en bois mobilier ou en charbon. En effet, il existe différentes manières d’investir dans les arbres.

La première consiste dans l’achat d’une parcelle de terre. Avec cette option, il est recommandé de faire appel à une société de gestion spécialisée dans l’exploitation des forêts. Vous pourrez ainsi profiter de son expertise et de ses conseils pour avoir un bien de qualité et adapté à vos projets.

Il est également possible d’opter pour un groupement foncier forestier (GFF). C’est l’option idéale si vous n’avez pas ou ne voulez pas investir une somme colossale. C’est également une option opportune si vous n’avez pas envie de supporter la gestion de la forêt. Ainsi, vous investissez dans une entreprise qui a déjà une forêt et dont vous allez détenir une quote-part. C’est un bon choix pour diversifier votre patrimoine bien que le rendement ne soit pas aussi attractif que les autres.

Enfin, il y a l’option pour le compte d’investissement forestier et d’assurance (CIFA). Celle-ci concerne ceux qui ont déjà une forêt à leur disposition et qui ont souscrit un contrat d’assurance contre les risques de tempête. Cet investissement vous permet de déposer toutes les sommes perçues de votre forêt et qui bénéficieront d’une exonération fiscale de 75 %.

EcoTree : le livret « Arbre » pour investir dans le patrimoine forestier français

Qu’attendre d’un investissement dans les arbres ?

De l’investissement dans les arbres, on peut attendre trois choses :

  • un rendement intéressant
  • des avantages fiscaux
  • des risques.

D’abord, investir dans les arbres est rentable. Vous pourrez louer la forêt pour des événements, y organiser des activités de loisir et vendre le bois dans le long terme. Le rendement est évalué à environ 2 % par an. C’est un investissement qui a également l’avantage d’être indépendant des marchés financiers, d’où sa qualification de « valeur refuge ».

Ensuite, il faut noter les avantages fiscaux concernant la réduction d’impôt sur le revenu jusqu’à 18 %. L’exonération pour l’assurance contre les risques de tempête peut aller jusqu’à 75 % de votre impôt sur le revenu. Après 22 ans de gestion de votre forêt, la revente est exonérée d’impôt sur les plus-values. Au bout de 30 ans, vous ne paierez même plus de cotisations sociales. Aussi, investir dans les arbres vous permet de transférer facilement votre patrimoine : seul le ¼ de la valeur de votre forêt est prise en compte dans le calcul des droits de succession à verser.

Enfin, investir dans les arbres, c’est également s’attendre à des risques d’ordre climatique comme les tempêtes et les incendies. Cependant, il est possible de s’assurer contre ces derniers.

En clair, investir dans les arbres est un acte intéressant sur de nombreux points. Encore faut-il le faire assez rapidement.

Pin It on Pinterest