L'investissement socialement responsable

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le financement participatif est le financement axé sur l’inclusion d’un grand public. Initiative bien plus ancienne que ce que pensent la plupart, le financement participatif existait même avant l’avènement d’internet et des NTIC. De son appellation vieille du XVIIIᵉ siècle ‘’Crowdfunding’’, le financement participatif renvoie à la mobilisation du grand nombre pour la réalisation d’un but collectif.

Avec l’avènement du numérique, notamment internet et de NTIC, le Crowdfunding s’est vu modernisé pour devenir le financement participatif d’aujourd’hui. Il s’agira dans la suite de notre présentation de vous éclairer sur ce qu’il faut savoir du concept de financement participatif.

Investir grâce au financement participatif permet de faire émerger des projets
Investir grâce au financement participatif permet de faire émerger des projets

Quelle est la définition du financement participatif ?

D’une origine ancienne remontant à l’époque du XVIIIᵉ, le financement participatif encore qualifié de Crowdfunding se traduisait par la mobilisation d’un nombre important de personnes en vue de contribuer à un projet commun. Son concepteur, Auguste Bartholdi, a très vite su qu’il serait idiot de ne pas associer au financement participatif le volet communication, sans lequel celui-ci ne saurait exister. Il s’est donc considérablement amélioré avec l’arrivée des avancées technologiques qui ne cessent de se perfectionner. 

En effet, le financement participatif pourrait être défini comme un instrument de collecte de sommes pécuniaires par le biais de plateforme internet afin de permettre à un nombre conséquent de personnes de participer à la réalisation d’un projet commun. Plus particulièrement, il peut vous offrir la possibilité d’orienter vos finances vers une source d’activités plus noble qu’est l’utilité publique. Votre argent serait mis alors au service de l’intérêt général suivant la modalité qui vous convient le mieux.

Vous pouvez choisir de mettre vos fonds au service de l’intérêt général sans aucune contrepartie, il s’agit ici d’un don. Mais vous pouvez aussi opter pour les contrats de prêts de somme d’argent assortis d’une clause d’intérêts, ou non. Par ailleurs, l’option investissement en capital n’est pas à exclure.

Est-ce que tous les projets sont socialement responsables ?

Dire d’un projet qu’il est socialement responsable revient à faire une étude minutieuse de ce dernier hors du cadre économique. Il s’agit plus concrètement de lui appliquer des critères plus sociaux en vue d’en évaluer la responsabilité. Cette analyse prend en compte la validité de l’Étude d’Impacts Environnementaux, les enjeux sociaux ainsi que les enjeux gouvernementaux. Cela permet aussi parallèlement aux contribuables d’avoir une idée plus approfondie de la destination de leurs fonds.

Ainsi, la question ici est celle de savoir si tous les projets sont socialement responsables. La réponse à cette question semble bivalente en ce sens que tout projet n’ayant pas d’incidences d’ordre environnemental, social et gouvernemental notoires peut être qualifié de projet socialement responsable. A contrario, un projet qui n’arrive pas à associer développement économique et impact social ou gouvernemental ne saurait être qualifié de projets socialement responsables.

On peut retenir que le gain numéraire n’est pas à lui seul une source de motivation à investir. Elle est complétée par le respect des facteurs sociaux et environnementaux. Dans la suite nous ne traiterons que des projets socialement responsables.

Exemple de sites de financement participatif

Un site de financement participatif est une plateforme qui permet de retrouver en ligne les projets de financement participatifs. Ces plateformes vous donnent accès aux informations nécessaires pour orienter votre choix. Il existe donc plusieurs sites de financement participatifs dans des domaines variés. On a entre autres, les financements participatifs relatifs à l’éducation des enfants, au commerce, aux infrastructures publiques…

Par ailleurs, les plateformes varient en fonction du fait qu’il s’agisse d’un don, d’un prêt ou d’un investissement. Comme exemple de site de financements participatifs, il y a Immocratie, Euroraiser, Miimosa, Bienprêter, Clubfunding, Raizers, Fundimmo, Homunity, Finple, Lymo, Pretup, Prexem, Myoptions… Il s’agit là de quelques exemples de sites relatifs aux prêts.

En ce qui concerne les dons, vous avez la possibilité de choisir des sites comme kisskissbankbank, une plateforme de financement de projets artistiques. Si vous êtes plus intéressé par la cinématographie, le site qui convient le mieux est la plateforme TousCoprod. Par ailleurs, les plateformes comme Ulule ou encore Babeldoor sont des sites adaptés à tous types de projets.

Exemple de financement participatif agricole

Le domaine de l’agriculture est de plus en plus un secteur à ne pas pendre à la légère. L’accroissement au jour le jour du nombre de populations requiert un renforcement du secteur agricole. Pour ne pas assister à ce que l’on va appeler une pénurie d’aliments, il est important que des acteurs à divers niveaux puissent investir dans ce secteur.

La plateforme tudigo est l’une des meilleures plateformes qui vous permettra d’avoir les informations nécessaires pour participer au financement des projets agricoles. Le site Tudigo a déjà à son actif près de 800 financements octroyés pour le développement du secteur agricole. Il se charge de recueillir les fonds et même de motiver plus de participants autour des projets agricoles.

Par ailleurs, on retrouve en Afrique le site BaySeddo de la plateforme Crowdfunding au Sénégal. En effet, près de 125 millions de francs ont été mobilisés pour la réalisation de ce projet qui a permis d’avoir 55 hectares cultivés, 10 000 poulets produits et 220 tonnes d’oignons commercialisés.

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Quel rendement pour un investissement participatif ?

Lorsque vous optez pour le financement participatif générateur d’intérêts, vous avez la chance de recouvrir des bénéfices jusqu’à 12 %, ce qui n’est le cas en matière d’épargne simple. Il en est de même pour les investissements en capital. La seule chose que vous avez à faire est de choisir sur l’une des plateformes énumérées un peu plus haut, le projet auquel vous voudriez participer. Ensuite, vous attendrez de recevoir annuellement le bénéfice découlant de votre placement ou investissement.

Ce bénéfice peut varier d’une plateforme à une autre. Par exemple, grâce à la plateforme Homunity, votre investissement génère des bénéfices entre 8 % et 10 % sans impôt. La plateforme WeshareBonds vous permet d’avoir un rendement attractif entre 4 % et 10 %.

Néanmoins, il paraît important de souligner que l’investissement et les prêts en matière de financement participatif ne sont pas sans risque. Il faut comprendre par là que vous risquez de ne pas recouvrir les prêts consentis. Outre les risques de non-remboursement, il y a aussi les risques de perte de capital.

Comment financer un projet ?

Le financement participatif à un projet requiert le passage par plusieurs étapes importantes. La toute première est la recherche de la plateforme adaptée à vos prétentions. À cette étape, il convient de sélectionner les diverses plateformes relatives au type de projet que vous voulez financer, qu’il soit agricole ou artistique…

Après avoir trouvé la plateforme qui vous convient vous pouvez passer à la création d’un compte sur lequel il est important de faire le dépôt d’une somme d’argent. Ce dépôt vous permettra d’avoir accès à toutes les informations nécessaires.

Approfondir le sujet du financement participatif